Albergue Turístico VALDEBARÓ
Démarrage
L'aubergue
Vallée de Camaleño
Tarifs et Reservations
Contactez
Albergue Turístico VALDEBARÓ
valdebaro@wanadoo.es
- Español Francés Inglés -
Baró en el Valle de Camañeño

Baró, dans la vallée de Camaleño

raya

Comment y arriver:

On arrive à la contrée de Liébana par deux routes: La route N-621, depuis Léon, en passant le col de Saint Glorio, la C-627 que l'on prend depuis la province de Palencia par le col de Piedrasluengas, et à nouveau la N-621, depuis Unquera, en traversant l'étonnant Défilé de l'Hermida.
> Voyez notre plan de routes.

Baró est situé dans un enclave privilégié, à cinq kilomètres de Potes (Cantabrique, Espagne) et au pied des Pics d'Europe. On y arrive par la route de Potes au téléphérique de Fuente Dé. Le voyager jouira, au milieu de la nature, de la paix et de la beauté de ses paysages et d'un climat exceptionnel. Il pourra pratiquer: alpinisme, haute montagne, cyclotourisme... il pourra étudier sa flore et sa faune si variées, et les amateurs de peinture et de photographie découvriront un vrai paradis.

Il y a aussi sa tradition et son histoire où l'on trouve le monastère de Santo Toribio de Liébana (S.XIII), l' église mozarabe de Lebeña et la romane de Piasca, ainsi que ses ermitages, ses manoirs, ses tours et ses ponts médievaux. (Potes, Mogrovejo,etc).

raya

Picos de EuropaParadis d'alpinistes et de bons marcheurs:

Liébana est un paradis pour les alpinistes et les amateurs de la randonnée pédestre. Il y a une grande quantité de pistes qui traversent les quatre vallées composant la contrée. Parmi ces pistes, une des plus spectaculaires se trouve dans la vallée de Camaleño. De Baró, on peut monter à La Viorna, au Pic Janus et à Santo Toribio. Demandez-nous sur d'autres parcours.

raya

La calzada romana de Baró:La chaussée romaine à Baró:

L'ermitage de Saint Roch dépassé, une pierre transversale au chemin nous indique l'existence d'un remarquable fragment de chaussée romaine. Le pavé rustique, aux grandes dalles et ayant des tirants à tout bout de champ, fait foi de l'authenticité de ce chemin millénaire. Son état général est bon, quoique logiquement il ait subi le passage du temps ainsi que celui du bétail, ce qui a contribué à sa détérioration. Au fur et à mesure que nous montons à travers de lui, nous trouvons de grands murs de pierre qui le limitent des deux côtés.

Si nous montons quelques centaines de mètres, vers Pic Janus, nous trouverons un castrum celtique; c'est une construction rustique circulaire composée de grandes pierres. Peut-être serait-il dedié à demeure ou à entrepôt de vivres.